comment espionner le portable de ma copine Iphone Lire sms iphone sur pc itunes Espionner smartphone android Ardamax keylogger Logiciel mobile espion this web page Tracker telephone gsm micro Espionner Intercepter des Logiciel espion pour voiture Espionner Lire O que é mobile tracker u track Enregistreur espion telephone fixe learn more here Espionner un click Espionner sms Iphone 4s spy software free Logiciel espion Comment espionner Video surveillance par telephone this web page Camera de surveillance windows phone Surveillance vidéo Logiciel mouchard android click here Keylogger para android apk this web page Spytic iphone 4sg check this out check this out Espion pour iphone Logiciel espion iphone 5s Espionner iphone 4s ios 8 Application pour espionner iphone Telephone espion Logiciel espion read more Oreillette espion click here Application pour Application iphone 5s s espion Surveiller un telephone see more keylogger killer kullanımı handyortung software

Nos commissions de travail

Retour

Commission Transculturalité


Pourquoi une Commission Transculturalité au Pays ?

La Nouvelle-Calédonie s’est d’abord construite sur son héritage colonial, avant de se développer dans une économie en voie de mondialisation. Ce contexte a favorisé un système de pensée à sens unique et une négation des diversités culturelles.

Or, souvent des visions différentes entraînent des incompréhensions, voire des conflits, qui sont favorisées par les approches culturelles différentes et qui peuvent mettre à mal le destin commun.

La population autochtone du pays est constamment amenée à devoir s’adapter à des modèles occidentaux prétendument universels. A l’heure du destin commun, il est plus que jamais fondamental que nous fassions un pas l’un vers l’Autre.

  • La philosophie de la Commission Transculturalité

La Commission Transculturalité, dans le respect de l’Accord de Nouméa, traduit le destin commun, à l’aide de spécialistes, et réfléchit aux passerelles entre les cultures nécessaires à la réalisation du destin commun.

La Commission Transculturalité ne se limite pas à une simple rencontre ou connaissance avec la culture. Elle s’intéresse aussi à la manière dont les cultures s’interpénètrent et interagissent pour créer un lieu commun tout en préservant l’identité culturelle de chacune.

  • Objectif de la Commission Transculturalité

Sortir de la pensée unique et impulser l’envie d’être créatif dans sa pratique professionnelle et/ou associative, de l’enrichir à travers une meilleure compréhension des cultures rencontrées, afin de trouver une passerelle entre des modes de pensée différents.

  • Méthode de travail

1 – Recenser des domaines qui peuvent être concernés par les problématiques en lien avec la transculturalité : monde de l’entreprise, de l’enseignement, du soin, de la justice, du travail social…

2 – Constituer un vivier d’interlocuteurs appartenant à ces différents univers, et qui s’efforcent de nourrir une réflexion sur la transculturalité dans leur pratique afin de proposer des outils concrets.

3 – Rencontrer ces différents interlocuteurs au sein de la Commission, pour un échange à la fois informatif et constructif.

4 – Identifier et faire connaître ces bonnes pratiques, sous forme de conférence-débats ouvertes au public. La diffusion de l’évènement est ciblée auprès des professionnels, des élus locaux et nationaux ainsi qu’au public.


Les actions de la Commission en 2013/2014

Actuellement, elle travaille sur le domaine de l’enseignement.

Son objectif est de sensibiliser le public sur les problématiques de la scolarité de l’enfant lié aux déterminants culturels et de chercher à l’aide des spécialistes, des passerelles entre la culture de l’école qui est jusqu’à présent calquée sur le model occidental, et la culture des enfants.

Le travail de la Commission aboutira tout d’abord, par l’organisation d’une conférence à l’Université de la Nouvelle-Calédonie ce 18 septembre. Ensuite, elle fera un état de ses travaux dans un livret mis à la disposition gratuitement du public.

> Les Cahiers de la Ligue : Transculturalité et justice (N°2, 2010)